Petite filmographie de la psychiatrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petite filmographie de la psychiatrie

Message par Shun le Dim 22 Mar - 15:25

J'aime bien regarder des films qui tournent autour la psychiatrie, du coup je me disais que vous auriez peut-être des suggestions à faire ?

Mes préférés sont les suivants :


Titre français : Une vie volée
Date de sortie : 1999
Synopsys : En avril 1967, Susanna Kaysen, 18 ans, entre à l'institut psychiatrique Claymore sous la recommandation de son psychiatre après avoir fait une surdose d'aspirine. Étant donné qu'elle est majeure, elle a été forcée d'y entrer de manière volontaire. On lui diagnostique un trouble de la personnalité borderline.
Mon avis : J'ai bien aimé ce film malgré une scène raciste vers la fin du film qui m'a un peu secoué. J'ai aussi trouvé le message un peu trop "pro" psychiatrie, genre il suffit d'accepter d'entrer en thérapie pour aller mieux.
Avertissement : racisme, automutilation, suicide, alcool, drogues, sexe, hôpital psychiatrique


Titre français : Jamais je ne t'ai promis un jardin de roses
Date de sortie : 1977
Synopsys : Il s'agit de l'histoire de Deborah Blau, diagnostiquée schizophrène. Adolescente, elle se retrouve internée en hôpital psychiatrique car elle commence à perdre peu à peu pied avec la réalité pour se réfugier dans son monde imaginaire, le royaume d'Yr.
Mon avis : J'ai vraiment apprécié la prestation de Kathleen Quinlan qui joue le rôle de Deborah, néanmoins, encore une fois, je ne suis pas satisfait du message pro-thérapie que je trouve simpliste et réducteur. J'ai aussi lu que l'antisémitisme jouait une grande part dans l'état du personnage principal dans le livre original, thème qui a été totalement supprimé du film, ce qui est vraiment craignos.
Avertissement : automutilation, hôpital psychiatrique, violence
avatar
Shun
Tofu Soyeux
Tofu Soyeux

Messages : 66
Date d'inscription : 19/03/2015
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://mulatretragique.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite filmographie de la psychiatrie

Message par Spangle le Lun 23 Mar - 1:56

Quand j'avais cinq ans je m'ai tué, adaptation réussie du livre d'Howard Buten
Un jeune enfant est interné, on comprend pourquoi peu à peu. Il se heurte à la violence psychiatrique, mais un éduc le comprend et le traite bien.
(bon c'est pauvre comme fiche mais je voulais l'ajouter quand même)
avatar
Spangle
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 111
Date d'inscription : 10/12/2014
Localisation : Besac

Voir le profil de l'utilisateur http://www.losquimord.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite filmographie de la psychiatrie

Message par Biaise le Lun 23 Mar - 4:41

J’ai rencontré Howard Buten à l’occasion d’une dédicace. Il était vraiment décalé par rapport au groupe tout enthousiaste et bavard. Et les gens ont commencé à s’impatienter, le trouver désagréable et faire des commentaires sur son comportement… alors qu’ils venaient de lire ses livres… Vous ne retenez donc rien de ce que vous lisez ?
avatar
Biaise
Admin
Admin

Messages : 334
Date d'inscription : 24/04/2013
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://biaise.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite filmographie de la psychiatrie

Message par Somadlateci le Lun 23 Mar - 5:21

Bon, je note, je regarde ce que je trouve, à dans quelques jours/semaines/années selon mon rythme vidéesque.
avatar
Somadlateci
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 132
Date d'inscription : 02/12/2014
Localisation : Nancy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite filmographie de la psychiatrie

Message par Spangle le Lun 23 Mar - 23:21

Mince, comment les gens sont bêtes. Les personnes non-normées sur le plan psychique ou de la communication, on les aime bien comme personnages mais on ne croit pas qu'on peut en rencontrer en vrai, sauf peut-être à l'asile ; et on croit encore moins qu'iels peuvent écrire elleux-mêmes là-dessus. Bleuark !
avatar
Spangle
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 111
Date d'inscription : 10/12/2014
Localisation : Besac

Voir le profil de l'utilisateur http://www.losquimord.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite filmographie de la psychiatrie

Message par Shun le Mar 24 Mar - 19:42


Titre français : Vol au dessus d'un nid de coucou
Date de sortie : 1975
Synopsis : Randle P. McMurphy se fait interner pour échapper à la prison alors qu'il est accusé de viol sur mineure. En attendant qu'on évalue sa santé mentale, il prend place aux « thérapies » de l'infirmière en chef, l'autoritaire et cynique Mlle Ratched, dont il cherche à révolutionner les règles. Le tempérament furieux et jovial de McMurphy entraîne bien vite les autres internés à prendre conscience de la liberté qu'on leur refuse.
Mon avis : Ça fait longtemps que je l'ai vu, du coup j'ai du mal à donner mon avis. Encore un film adapté d'un roman, celui-ci est sans doute l'un des plus connus sur le thème de la psychiatrie. Même si les pratiques montrées dans ce film ne sont plus vraiment d'actualité (quoi que...), ça reste intéressant pour avoir une idée de comment la psychiatrie a évolué.
Avertissement : racisme, électroconvulsivothérapie (électro-chocs), sexisme


Titre français : Un homme d'exception
Date de sortie : 2001
Synopsis : En 1947, John Forbes Nash Jr. est un brillant élève, qui élabore sa théorie économique des jeux à l'Université de Princeton. Au début des années 1950, suite à ses travaux et son enseignement au Massachusetts Institute of Technology, William Parcher, agent fédéral américain, se présente à lui pour lui proposer d'aider secrètement les États-Unis. Il s'avère en fait que John Nash Jr. est schizophrène.
Mon avis : Là encore, cela fait longtemps que je l'ai vu, du coup difficile de vous dire ce qui m'a plu ou déplu. Ce que je sais parce que j'avais fait des recherches sur le moment, c'est que les symptômes de John Nash Jr. sont gravement exagérés dans le film (par exemple, en réalité, il n'avait principalement que des hallucinations auditives et pas visuelles). Je me souviens aussi que la fin du film est très pro-médicaments.
Avertissement : sexisme ?, ???


Titre français : Thomas est amoureux
Date de sortie : 2000
Synopsis : Thomas, un jeune homme de 32 ans, souffre d'agoraphobie aiguë. Depuis huit ans, il vit reclus chez lui et ne voit les gens que par l'intermédiaire de son ordinateur.
Mon avis : J'ai vu ce film avant d'être politisé, je me souviens juste qu'il est très TRÈS hétéro.
Avertissement : hétéronormativité, sexisme
avatar
Shun
Tofu Soyeux
Tofu Soyeux

Messages : 66
Date d'inscription : 19/03/2015
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://mulatretragique.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite filmographie de la psychiatrie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum