Non-binarité et transition.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Non-binarité et transition.

Message par Somadlateci le Sam 21 Fév - 2:15

Bonsoir ( oui, bonne nuit, ça incite pas à me lire Rolling Eyes ).

Ces derniers temps, à avoir pas mal en contact avec des MtF et des personnes d'une association trans', j'ai l'impression que beaucoup soutiennent l'idée que vivre en non binarité actuellement est trop difficile. D'un côté, je suis d'accord sur la difficulté d'être non binaire/ genderqueer/ fluide mais je suis un peu déçu' que cette association ait l'air de ne pas croire à une survie en étant non binaire et du coup ne donne pas l'impression de soutenir les non-binaires.

Je m'intéresse pas mal à la transition, mais j'ai toujours du mal à imaginer rentrer dans une case. Je ne veux pas voir la transition comme une guérison de ma "disphorie du genre" mais je sais que ça m'aiderait à être moi.

Du coup je voulais savoir s'il y a des non binaires en cours de transition, ou si le concept-même vous parait être un non-sens?


voilà j'espère que c'est clair, des fois je raconte du caca.
avatar
Somadlateci
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 132
Date d'inscription : 02/12/2014
Localisation : Nancy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Camille7 le Dim 22 Fév - 18:49

Un non-sens pas forcément, de mon côté je pense (sans avoir compté cependant) que je suis plus souvent homme que femme, quand je ne suis pas complètement autre chose, donc peut-être (?) que de ce point de vue là je serais éventuellement moins souvent dysphorique si dans un corps d'homme (Hum, oui, ça fait longtemps que j'ai pas parlé français, j'espère que ça reste compréhensible).
Ou alors peut-être entamer une transition et s'arrêter en plein milieu, mais présenté comme ça ça me paraît un peu absurde. 'Fin j'en sais rien. Heu en espérant que ça réponde à peu près à la question, j'ai l'impression d'être complètement HS. En tout cas je m'étais déjà posé la question (de la transition, pas de son non-sens en temps que tel).

Camille7
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 160
Date d'inscription : 04/12/2014
Localisation : Irlande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Biaise le Dim 22 Fév - 20:05

En me reconnaissant et m’assumant non binaire j’ai réalisé une transition. J’ai porté des vêtements, accessoires et eu des attitudes que je n’aurais jamais osé auparavant car j’étais assigné⋅e femme.
Toute mon enfance, toute mon adolescence et ma prime jeunesse on m’a matraqué à chaque fois que mes aspects non-féminins se pointaient.

On me malgenre, on se fout de ma gueule, on me demande "qu'est ce que t’es", je reçois pas mal d’emmerdes que les trans binaires reçoivent.

J'ai jeté pas mal de mon ancienne vie, j'ai changé physiquement et psychologiquement. Je ne suis pas sous traitement hormonal pour le moment mais j’y songe. J’estime être en transition FtX.

X étant l’inconnue du fluide ^^
avatar
Biaise
Admin
Admin

Messages : 334
Date d'inscription : 24/04/2013
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://biaise.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Camille7 le Dim 22 Fév - 20:23

Oui, les changements de vêtements aussi c'est vrai. J'ai porté ma première cravate (+ chemise et binder approximatif et parfum d'homme) il y a 10 jours (pile, tiens), pour le bal arc-en-ciel de ma fac. Tenue classe oblige, et je me voyais mal me ramener en robe. Eh bien je recommencerai ! (Enfin façon de parler, disons que j'ai prévu ce soir-même de retourner au rayon homme, après les cravates et les trucs classes ça reste bof pour moi.)

Camille7
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 160
Date d'inscription : 04/12/2014
Localisation : Irlande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Somadlateci le Dim 22 Fév - 21:59

Je suis justement en plein dans le changement de look, à la base pour affirmer ce côté non-binaire (alors qu'avant c'était juste une tentative de look neutre en mode habit à l'arrache tant que ça tient et qu'il y a pas trop de trous).

Au final, je pense que la transition m'aidera, je sais que ça va être dur, surtout pour l'outing avec la famille (j'viens de voir ma mère avec mon look trans-débutante d'en ce moment et je me sens quand même pas d'en parler avec des gens qui me connaissent d'avant mon entrée dans les milieux anar et LGBTIQXPELFUV+).

Le problème est que l'assoc' qui commence à m'accompagner dans ma transition (qui a tous les contacts et tout) a ce discours dont je parlais plus haut et je sais que pour quelques démarches je vais devoir me comporter en trans binaire et encore jouer un rôle social, j'ai l'impression de devoir jouer aussi ce rôle avec cette association: comme parler de moi au féminin, j'aime bien mais pas en continu, et là bas j'ai l'impression que si je le fais pas, je suis perçux comme fauxsse.
avatar
Somadlateci
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 132
Date d'inscription : 02/12/2014
Localisation : Nancy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Camille7 le Dim 22 Fév - 22:16

Tu as essayé d'expliquer ton cas à l'assoc' ? Ils ont répondu quoi ?

Perso j'ai rejoint un groupe trans' dan ma ville, j'ai fait une seule réunion et il y avait trois personnes que je connaissais (Dont un' autre genderfluid, youhou !) plus la personne en charge du groupe (qui m'a pas adressé la parole de la soirée, plutôt étonnement, mais bon elle voulait que l'on reste discret.e.s et ne voulait pas crier, et comme on était dans un salon de thé on ne pouvait pas s'entendre). Là où je voulais en venir c'est qu'une des filles, que je connaissais de l'assoc' gay de la fac, a réussi à parler de moi toujours au féminin ! Le jour où elle utilisera le pronom he sera un grand jour, alors they, je ne suis même pas encore à y penser... (Accessoirement, nous nous retrouvons aussi dans l'assoc' d'écriture, et elle exige de moi que je fasse la différence entre les milieu où elle est out et les milieux où elle ne l'est pas, ce qui me paraît autrement plus difficile que d'utiliser they dans tous les cas...) Bien dommage que tout ce petit monde ne soit pas plus ouvert, malgré les discriminations auxquelles illes font aussi face.

Courage en tout cas !

Camille7
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 160
Date d'inscription : 04/12/2014
Localisation : Irlande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Somadlateci le Dim 22 Fév - 22:46

Je leur ai parlé de ça en premier et elles disaient que c'était impossible de vivre en non binaire et que de toute façon si je voulais le changement d'état civil, fallait simuler auprès de la justice et de la psychiatrie.

Je leur expliquais surtout que c'était d'être assigné mec qui me gênait.

Le reste est surtout une question de ressenti, et c'est aussi dû à certaines lectures où j'ai l'impression qu'une distinction est faite entre les transgenres non binaires et les transsexué·e·s qui considèrent avoir toujours été d'un genre et dont le corps doit être changé pour correspondre au genre auquel ulls s'assignent. Ces textes me donnaient l'impression que les transexué·e·s étaient plus légitimes pour la transition que les non-binaires, mais j'ai un peu la flemme de retrouver ces liens. (trop d'impression et pas assez de preuve, désolé')
avatar
Somadlateci
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 132
Date d'inscription : 02/12/2014
Localisation : Nancy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Biaise le Lun 23 Fév - 1:39

J’ai fais péter le costard cravate pour les fêtes de fin d’année avec ma famille, mon père était fier comme un poul ! Et je portais son parfum que je lui pique tjrs évidemment Razz

Sinon j'ai des habits plutôt neutre à masculin, et parfois pouf j'ajoute un sac à main ou une coiffure bien meuf c’est marrant le résultat ^^
avatar
Biaise
Admin
Admin

Messages : 334
Date d'inscription : 24/04/2013
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://biaise.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Camille7 le Lun 23 Fév - 3:13

Soma a écrit:Impossible de vivre en non-binaire
... Bah forcément, avec de pareilles réactions ! Et sinon vivreen trans, c'était possible il y a cinquante ans ? C'est déjà pas facile maintenant. Idem pour l'homosexualité. Et pour pas mal de choses aussi tiens. (Petite citation sympa, qui ne marche qu'en anglais désolé-e : "Nothing is impossible, the word itself says 'i'm possible'")

Soma a écrit:j'ai l'impression qu'une distinction est faite entre les transgenres non binaires et les transsexué·e·s qui considèrent avoir toujours été d'un genre et dont le corps doit être changé pour correspondre au genre auquel ulls s'assignent.
Soma a écrit:(trop d'impression et pas assez de preuve, désolé')
T'excuse pas... J'ai la certitude que c'est vrai. Il y a un cas dont les gens sont au courant, et un autre  complètement inconnu du grand public. Même dans les groupes LGBT, le non-binarisme (c'est un mot ?) est très peu connu je crois (j'ai tellement de chance que l'on soit au moins 4 dans ce cas dans mon assoc', dont une personne qui la co-préside et qui peut se permettre un peu de sensibilisation, et qui en plus est une vraie perle).

Biaise a écrit:mon père était fier comme un poul !
Je veux un papa comme le tien !!
Parenthèse fermée (oui bon pour une fois il n'y en avait pas de parenthèse), ton style a l'air génial Biaise, j’adorerais voir ce que ça donne en vrai  Razz.

Camille7
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 160
Date d'inscription : 04/12/2014
Localisation : Irlande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Shun le Ven 20 Mar - 18:58

Perso, comme Biaise, je suis FtX. Évidemment, je n'en parle pas aux institutions telles que la sécurité sociale ou ma banque, mais les gens qui sont un minimum proche de moi savent que je ne suis ni fille, ni garçon.
Après, j'ai tendance à ne pas trop militer pour la reconnaissance de la non-binarité car ce qui me dérange le plus, c'est la binarité justement. Je ne souhaite pas qu'un troisième genre/sexe "neutre" apparaisse à côté du F/M, je voudrais que le F/M disparaisse. Je ne vais bien sûr pas chercher des poux aux personnes qui se revendiquent "homme" et encore moins à celles qui se revendiquent "femme" mais je considère le genre comme quelque chose à détruire.

Dans les faits, je remarque que la plupart des genderqueers font l'inverse : de plus en plus de genres apparaissent, tels que genderfluid, queer, sirène, licorne, neutrois, androgyne, etc... Ça a au moins le mérite de noyer les genres binaires homme/femme sous une montagne de paillettes et de détruire la binarité. Mais pourquoi garder le genre ?

Pour en revenir au sujet, qu'est-ce que ton assoce veut dire quand elle pense que la survie en tant que non-binaire n'est pas possible ? Parce que s'il s'agit du sexe figurant sur tes papiers d'identité, alors là, je suis d'accord, pour l'instant en France, ce n'est pas possible d'avoir autre chose que F ou M. Mais dans la vie de tous les jours ? Perso, dans mes "bons" jours d'androgynie, je passe comme non-binaire assez souvent et les gens se (me) demandent si je suis un garçon ou une fille, ce qui constitue pour moi une validation de mon (ma non-?) identité de genre.
avatar
Shun
Tofu Soyeux
Tofu Soyeux

Messages : 66
Date d'inscription : 19/03/2015
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://mulatretragique.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Spangle le Ven 20 Mar - 19:36

Le passing non-binaire, j'ai lâché l'affaire.
http://lenrage.blog.free.fr/index.php?post/Boucles-d%E2%80%99oreilles
avatar
Spangle
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 111
Date d'inscription : 10/12/2014
Localisation : Besac

Voir le profil de l'utilisateur http://www.losquimord.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Biaise le Ven 20 Mar - 21:56

Je suis tout à fait d’accord avec cet article. Nos vêtements et accessoires n’en disent pas tant que ça sur nous, chacun y voit le stéréotype qu’il projette dessus.

Il m’arriver de passer androgyne, homme, femme… la plupart du temps avec mes cheveux les gens font "femme" en premier et hésitent ensuite. Je passe femme plus souvent que je le voudrais…

Mais mon crédo est de m’habiller comme il me plaît, que ce soit confortable, et de faire preuve d’élégance quand j’en ai envie. Sinon simplement passer un blouson et des chaussures par dessus mon pyjama, cela me convient.
avatar
Biaise
Admin
Admin

Messages : 334
Date d'inscription : 24/04/2013
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://biaise.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Camille7 le Ven 20 Mar - 22:01

J'essaie de me trouver un look non-binaire de mon côté. Trop marre des Madames. Mais mes cheveux longs ne me facilitent pas la tâche. Mais en même temps j'aime bien les mecs aux cheveux longs. Et les filles aux cheveux courts. A moitié pour ça que je les garde longs je suppose. Je sais pas, je les aime comme ça, un peu comme Spangle et ses boucles d'oreilles je suppose. J'ai une pote qui m'a dit que la première fois elle s'était posé la question de mon genre en se disant que les mecs français étaient réputés pour avoir les cheveux longs. Après je sais pas si c'est vrai où si c'était pour me faire plaisir, elle avait bien bu à ce moment là. Mais j'aimerais vraiment passer comme non-binaire. Ça diminuerait vraiment ma dysphorie je pense.

Camille7
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 160
Date d'inscription : 04/12/2014
Localisation : Irlande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Biaise le Ven 20 Mar - 22:57

Les cheveux, cette question douloureuse… j’ai été tenté⋅e de les couper mais je n’y gagnerais pas tant que ça. J’ai déjà au front une démarquation d'homme avec des golfes légers, quand je les attache j’ai un air plus sévère.
avatar
Biaise
Admin
Admin

Messages : 334
Date d'inscription : 24/04/2013
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://biaise.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Spangle le Sam 21 Mar - 2:44

Il y a cheveux longs et cheveux longs. Souvent les mecs ne les attachent pas pareil, ça peut jouer beaucoup sur ton passing. De mémoire, je dirais que le plus courant est : élastique noir tout simple, plutôt en catogan qu'en ponytail (moins serré et plus bas) et surtout pas de mèches qui sortent sur les côtés (l'ancienne frange doit rester dans l'élastique).

Oh et puis il y a des looks à cheveux longs : le métalleux (fringues noires, quincaillerie), le babos (pantalon indien, slip bob marley), le surfeur (pantacourt, bracelets en caoutchouc), c'est clair que c'est des mecs. Peut-être même que ces styles sont caricaturaux justement pour ça, pour que les gens comprennent facilement que oui oui c'est bien des mecs. Du coup, à partir de ce qui se rapproche le plus de tes habitudes vestimentaires, avec juste un ou deux accessoires tu peux suggérer que tes cheveux longs font partie d'un de ces styles.
avatar
Spangle
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 111
Date d'inscription : 10/12/2014
Localisation : Besac

Voir le profil de l'utilisateur http://www.losquimord.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Somadlateci le Sam 21 Mar - 8:49

Arf, m'habiller comme il me plait, j'aimerais bien savoir faire ça. J'étais meilleur(e?) quand je m'habillais comme ça fait chier les autres. J'étais très conditionnable plus jeune et j'ai trop de retard là dessus.

L'assoc' où je suis milite pour la disparition des mentions de genre sur l'état civil et/ou pour le changement sans stérilisation. Je sais c'est pas clair.

J'ai l'impression que la binarité est en train de m'avoir dans le sens où je ne supporte tellement plus le "monsieur" que je compense.
D'ailleurs c'est pour ça qu'à la perm' LGBT les autres ont beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup insisté pour que j'accepte de me faire maquiller alors que je leur disais que ça ne me tente pas. Mais je suis trop faible pour résister à des insistances. Du coup j'avais l'air moins mec c'est sur, mais c'était pas moi. Mais je voyais qu'elles m'encourageaient toutes à me maquiller en mode "faut juste que tu trouves ton style, après ça ira tout seul".

Du coup je joue la trans un peu binaire là bas pour avoir leur aide, je joue le mec cis au boulot, puis j'essaye de trouver le temps de m'accepter en dehors de tout ça.
avatar
Somadlateci
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 132
Date d'inscription : 02/12/2014
Localisation : Nancy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Biaise le Sam 21 Mar - 11:46

Les gens de cette asso te manquent te respect. Ton corps ton choix. Non c’est non. On ne va pas apprendre ça à des militant⋅es trans quand même ?
Tu n’as pas à jouer un rôle chez eux tu devrais y trouver du soutient.
avatar
Biaise
Admin
Admin

Messages : 334
Date d'inscription : 24/04/2013
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://biaise.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Shun le Sam 21 Mar - 11:49

C'est clair que c'est vraiment craignos d'insister à ce point pour que tu te maquilles ! Beaucoup de femmes cis ne se maquillent pas, pourquoi les personnes transféminines devraient-elles le faire ?
avatar
Shun
Tofu Soyeux
Tofu Soyeux

Messages : 66
Date d'inscription : 19/03/2015
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://mulatretragique.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Somadlateci le Sam 21 Mar - 14:59

C'était un mec cis gay qui maquillait (il était venu que pour ça), la présidente de l'assoc' (au niveau national) était là et a refusé. Les autres essayaient surtout de me dire de me laisser maquiller pour l'expérience. Je l'ai pris comme ça sinon j'aurais pété les plombs.

J'ai pas encore assez d'assurance en tant que non-mec, faut que je bosse là dessus.
avatar
Somadlateci
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 132
Date d'inscription : 02/12/2014
Localisation : Nancy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Camille7 le Sam 21 Mar - 20:04

Spangle a écrit: le babos (pantalon indien, slip bob marley)
COnnaissais pas ce mot. Mais de ce que google en raconte ça me correspond plutôt bien.
Biaise a écrit:Tu n’as pas à jouer un rôle chez eux tu devrais y trouver du soutient.
Entièrement d'accord !

Camille7
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 160
Date d'inscription : 04/12/2014
Localisation : Irlande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Somadlateci le Lun 23 Mar - 1:57

Je suis désolée d'encore tout ramener à ma petite personne, mais je suis en ce moment dans le doute de la transition suite à mon coming out trans/NB auprès de ma mère.

S'il y a des trans Mt*,MtF (ou Ft*, FtM) dont la dysphorie n'a pas été claire très tôt et ayant quand même décidé de faire une hormonothérapie, comment trancher pour cette décision? J'ai vraiment l'impression d'être contradictoire à vouloir transitionner et en même temps être non-binaire, je pense de plus en plus être genre fluide mais aucunement mec cis.

Je ne sais pas si la transition m'aidera à m'accepter ou pas, je ne sais pas quelles questions me poser.
J'ai l'impression de ne pas être légitime à transitionner car non binaire, je n'ai jamais eu l'impression d'être une femme dans un corps de mec, mais seulement par mon corps de mec et mon état civil "monsieur", je ne sais pas si je vais tenir avec cette image que j'ai de moi.

J'ai pas envie de faire une grosse connerie. Et plus je fais trainer tout ça, moins c'est clair dans ma tête.

...

Désolée encore d'embêter... Je sais vraiment pas quoi faire.
avatar
Somadlateci
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 132
Date d'inscription : 02/12/2014
Localisation : Nancy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Spangle le Lun 23 Mar - 2:30

Quoi ! Tu oses parler de toi... comme d'une "petite personne" qui ne serait pas légitime à s'exprimer, à poser des questions et tout ? Mais si, bien sûr que si. Et ce forum alors, il est fait pour quoi ? :-)

Les gens de cette asso ne se sont sans doute pas rendu compte. Je te conseille de leur expliquer, en choisissant ton moment, ton/tes interlocuteur's, que tu t'es senti mal à l'aise et que tu as vécu ça comme un refus de ton choix (en option, ajouter que c'en est un, objectivement) Iels devraient bien le prendre et faire plus attention à l'avenir.

Le mot babos est tout simplement un raccourci pour dire baba cool. Je crois qu'au début il avait une connotation péjorative mais elle a disparu. Le concept aussi a évolué, avec un côté "ethnic" différent et plus développé que dans les années 70.

J'ai jamais pris d'hormones mais j'ai un' pote qui a commencé par transitionner classiquement, puis qui a arrêté les hormones, eh bien le résultat est une belle ambigüité ! Mais en effet, l'avis de personnes qui ont l'expérience des hormones te sera bien utile.
avatar
Spangle
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 111
Date d'inscription : 10/12/2014
Localisation : Besac

Voir le profil de l'utilisateur http://www.losquimord.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Camille7 le Lun 23 Mar - 2:31

T'excuse pas, c'est parfaitement normal.

Je pense que ton ressenti est normal dans le sens où tout ton entourage (ton psy, ton assoc', etc) ramène tout à une transition MtF en te considérant en tant que femme (c'est mal dit, mais il est 2 heures trente du matin), ce qui rend illégitime une transition pour quelqu'un qui ne serait pas une femme, ce qui et ton cas. Tu aurais besoin de quelqu'un (psy ou groupe) qui puisse te conseiller, te dire que c'est ton choix tout en reconnaissant la difficulté du choix. Ça me rappelle mon orientation (scolaire). J'ai toujours hésité entre science et langues. J'étais doué' en sciences, la science c'est l'avenir, on m'a mis' en sciences. Quand je me suis rendu compte que les langues me manquaient et que je voulais passer en L, j'ai dû prétendre que les sciences ne m'intéressaient plus du tout. Parfois encore je vois un labo par une vitre de ma fac et je rêve que c'est moi dans cette blouse.
Ou encore, maintenant que je veux étudier l'écriture, il faut que je mente à ma mère et apparaisse sûr' des possibles débouchés, tout en reconnaissant bien sûr qu'il y a du chômage, mais comme partout, ou ma demande ne sera pas prise au sérieux. Même si c'est mon rêve et que je sais que c'est ce que je veux. Et que je suis parfaitement conscient' du risque que je prends.
Mais dans tous ces cas personne ne m'a dit "Voici les risques, mais ça peut en valoir le coup." On m'a dit soit "Fonce, pas de souci, aucun risque, tu sais ce que tu ressens de toute façon." Soit "Vas-y pas, trop risqué. C'est n'importe quoi." Ce qui fait que quand on reconnaît les risques, on se retrouve en quelque sorte d'accord avec les mêmes qui disent que notre projet est n'importe quoi et à contredire ce qui disent aussi, entre autres, qu'on sait ce qu'on ressent.
Après, ce que tu ressens, tu es la seule personne à le savoir. Et c'est déjà génial que tu te poses la question avant plutôt qu'après. Faut que tu te fasses confiance, à toi seul'. Perso j'ai le même doute, est-ce qu'être mec physiquement arrêterait la dysphorie, ou en créerait une autre quand je suis une femme dans ma tête. Des fois je me demande si je pourrais pas arrêter les hormones en milieu de traitement (ça se fait ça d'ailleurs, où c'est dangereux ?). Mais surtout laisse personne te mettre la pression. Quitte à profiter de tes prochaines vacances pour partir y réfléchir en solitaire.

Camille7
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 160
Date d'inscription : 04/12/2014
Localisation : Irlande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Camille7 le Lun 23 Mar - 2:42

Quoi ! Tu oses parler de toi... comme d'une "petite personne" qui ne serait pas légitime à s'exprimer, à poser des questions et tout ? Mais si, bien sûr que si. Et ce forum alors, il est fait pour quoi ? :-)
Mieux résumé que moi. J'ajouterai juste que ça fait avancer le schmilblick pour tout le monde.

Le mot babos est tout simplement un raccourci pour dire baba cool. Je crois qu'au début il avait une connotation péjorative mais elle a disparu. Le concept aussi a évolué, avec un côté "ethnic" différent et plus développé que dans les années 70.
Yep, c'est bien ça, je crois mon style. Pantalons ultra larges, sarouels, etc. Je manque un peu de hauts, certes, mais bon. Même les chaussures, en cuir, artisanales, vont avec. Me manque peut-être le bandana pour pas avoir les cheveux qui encadrent de trop la figure. Chais pas.

Camille7
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 160
Date d'inscription : 04/12/2014
Localisation : Irlande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Spangle le Lun 23 Mar - 2:54

Les gens aiment bien le binaire, ça les rassure. Moi on m'a orienté' en L parce que j'avais de mauvaises notes, mais pour finir j'ai fait une licence de maths, haha. Sauf que là les gens non seulement ne reconnaissent pas qu'on pourrait souhaiter l'un ET l'autre, mais restent dans le paradigme binaire, "l'un ou l'autre" et refusent de reconnaitre l'option que tu as choisie, "ni l'un ni l'autre". Et surtout il est question de ton identité, c'est beaucoup plus violent.

Oui apparemment c'est dangereux de juste arrêter un traitement hormonal, parce que tu peux faire de l'ostéoporose en étant privé' d'hormones. Mais je sais pas pourquoi ton corps arrêterait d'en produire, alors ça concerne peut-être seulement les personnes opérées. En tout cas il faut éviter le bricolage (même si c'est vachement plus punk).

Il existe maintenant un certain nombre d'endocrinologues correctement formés. Tu peux sans doute t'en faire recommander un' par une asso, ça t'évitera de tomber sur quelqu'un d'incompétent ou d'irrespectueux. Prends rendez-vous, juste pour poser toutes les questions que tu veux. Ça devrait t'aider à prendre une décision.

Pour éviter de te faire influencer si l'endocrino a une opinion trop tranchée, le mieux serait de parler aussi avec une asso plus grosse ou plus spécialisée que celle-là, quitte à ce que ce soit par internet. Et peut-être aussi de consulter plusieurs endocrinos.
avatar
Spangle
Seitan aux Lentilles Corail
Seitan aux Lentilles Corail

Messages : 111
Date d'inscription : 10/12/2014
Localisation : Besac

Voir le profil de l'utilisateur http://www.losquimord.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non-binarité et transition.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum